Liste de commandes non-exhaustive bien sûr, et surtout propre à mon usage personnel (sous Windows). Ce mémo est lié à l'article À la découverte de Django et GeoDjango.

Créer un projet Django (un site)

Sous Windows :

python -m django startproject mon_projet

Sous Linux :

django-admin startproject mon_projet

Sous Linux mais avec des versions anciennes, parfois :

django-admin.py startproject mon_projet

Créer une app Django (une fonctionnalité du site)

Placez-vous dans votre projet, changez le nom d'app souhaité, puis :

python manage.py startapp mon_appli

À chaque fois qu'il faut se placer dans le répertoire de votre projet Django, c'est pour utiliser le fichier manage.py, qui permet d'appeler Python directement à partir de votre projet personnel, pourtant situé hors de l'environnement virtuel.

Liste de commandes non-exhaustive bien sûr... Mémo surtout propre à mon usage personnel sur MySQL et Postgres, attention dans vos manipulations.

De nombreuses commandes SQL sont valables sur les 2 systèmes, testez, lisez les messages d'erreur renvoyés et n'hésitez pas à faire des recherches textuelles sur l'intégralité de l'article.


Postgres/PostGIS

Connaître l'encodage d'un serveur Postgres

SHOW SERVER_ENCODING

Connaître l'encodage du client Postgres

SHOW CLIENT_ENCODING

Connaître le SRID des géométries

select distinct st_srid(geom) from TABLE

Calculer une surface en km2 en arrondissant  à l'entier

select round(area(GEOM)/1000000) as area from TABLE

Accès SSH en ligne :

https://ssh-hinot.alwaysdata.net/

Activer l'environnement virtuel

Après création d'un projet Django via l'administration Alwaysdata, un environnement virtuel est créé à la racine du projet, nommé env pour moi.

Pour l'activer, une fois dans votre projet (cd votre_projet).

source env/bin/activate

Fichiers statiques

Si vos fichiers statiques sont par exemple dans un répertoire nommé static à la racine de votre projet, ajoutez dans votre site Alwaysdata de type Python WSGI (dans l'administration Alwaysdata), dans l'option Static paths :

/static=static
Liste de commandes évidemment non-exhaustive, s'il est besoin de le préciser... Surtout propre à mon usage perso, attention dans vos manipulations.

Windows

Chercher une chaîne

Chercher dans un fichier

FIND /I "string to find" C:\way\to\find\*

Cherche ici, depuis n'importe où, la chaîne string to find dans les fichiers situés dans C:\way\to\find\*.

Mais parfois un problème d'accès refusé peut apparaître, bloquant la recherche récursive. Ceci malgré les droits d'administrateur ou vos tentatives de comprendre Windows... Dans ce cas utilisez ce script :

for /R %G in (*) do (find "string to find" %G)

Ou cette variante si les résultats sont peu lisibles, pour les sortir dans un fichier (faîtes ensuite une recherche de la chaîne dans le fichier) :

for /R %G in (*) do (find "string to find" %G) >> output.txt

Généralités Linux

Accorder tous les droits au contenu d'un répertoire

Une fois dans le répertoire en question :

chmod u+x *

Accorder les droits d'exécution à un fichier

chmod +x fichier.extension

Connaître la version de Centos

cat /etc/redhat-release

Connaître la binarité sous Centos

uname -a

Many tools can retrieve names from anonymous emails. But to get something clean, avoid errors and keep a custom default value for generic emails, better to do it yourself.

First, description of the problem.

Tag name

Here we concatenate salutation, first and last names from a table called usersin a tag called name. This in order to personalize newsletters, example:

Salutation First name Last name HTML View in mailbox and browser
Mr Edward Osborne Wilson
<span>Dear [name]</span>
Dear Mr Edward Osborne Wilson

OK good. But sometimes we have not all salutation, first and last names. And may we get a strange value even with all 3 fields concatenated:

Les permissions des fichiers et dossiers (CHMOD, abréviation de Change Mode) recommandées sur Joomla (ou d'autres applications PHP) dépendent en partie des hébergeurs.

Un même droit est parfois interprêté différemment selon l'hébergeur (déjà vu), une même application requiert parfois différents droits selon l'hébergeur. Certains serveurs vont automatiquement bloquer certains droits sur certains contenus.

Mais quand un site commence à être mature, il subit de moins en moins de modifications structurelles. On peut alors fermer certaines portes - comme on fermerait l'accès au compteur électrique - et mettre en place une politique des moindres privilèges.

La mise en place d'une politique des moindres privilèges doit être suivie de tests et d'une communication fine avec son hébergeur. Il n'y a rien d'exhautif et rien de parfait, n'hésitez pas à modifier progressivement les permissions vers le bas selon vos propres observations. Il s'agit de fermer au maximum, puis de ne ré-ouvrir que le strict nécessaire.